Ce vendredi 6 octobre, les autorités communales ont inauguré avec les enseignant.e.s, élèves et parents les bâtiments rénovés de l’école de Méan.

Vous trouverez ci-dessous le discours de Marc Libert, notre échevin de l’énergie, et pourrez visionner via ce lien la séquence de Ma Télé.

Bonjour à toutes et tous.

Inutile de dire que nous sommes heureux de vous accueillir dans cette enceinte rénovée.

2 éléments bien distincts dans la rénovation de l’école :

  1. Le bâtiment préfabriqué, inauguré en 1971, était une véritable « passoire énergétique », dans lequel l’hiver voyait une consommation . énorme de combustible, pour un confort tout relatif, et l’été, une ambiance proche du sauna… Tout cela est bien fini : les enseignants vont pouvoir travailler et les petites têtes blondes, noires, rousses, châtain, … apprendre dans des conditions bien plus confortables.
    Les travaux :
    doublage des murs par une maçonnerie en blocs chanvre – chaux, qui permettent une inertie du bâtiment bien plus grande et donc des différences de température mieux maitrisées.…
    Isolation des plafonds « sérieuse »
    Remplacement de toutes les portes et fenêtres par des vitrages répondant aux normes d’isolation les plus performantes.
    Ces travaux ont permis de diviser par deux le nombre de radiateurs appelés à chauffer le bâtiment. Vous pouvez donc déjà avoir une idée des économies de combustibles qui vont être réalisées, pour le plus grand profit des finances communales (hé oui !), mais aussi et peut-être surtout, de notre environnement et de notre planète en général.
    Tout cela a été réalisé dans le cadre d’une campagne « Ureba exceptionnelle » et a coûté environ 75.000 €, dont 60.000 € de subsides régionaux.
  2. Le bâtiment principal a aussi été rénové : toiture, classe « des grands », avec, là aussi, une attention particulière à l’isolation. Le montant des travaux a été de 125.000 €, dont 110.000 € de subsides dans le cadre du programme PPT (plan prioritaire des travaux) de la Communauté Wallonie-Bruxelles.
    Enfin, n’oublions pas la cour de récréation, qui avait elle aussi besoin d’un bon coup de neuf, et qui a été rénovée pour un montant de 11.000 €, sur budget communal.
    Je voudrais souligner la participation du service technique communal, puisque celui-ci a été associé depuis le début aux travaux, que ce soit pour des démontages, des démolitions, des travaux de plafonnage, de peintures,… et j’en oublie certainement. Cela représente environ 1600 heures de travail. C’est assez impressionnant. Que tous en soient remerciés, y compris bien entendu, leur responsable, M. Jefferson Hébrant, qui a été le véritable chef d’orchestre des travaux.
    Merci aussi aux entreprises Tasia et Phénix, ainsi qu’aux Ets Colson, pour avoir réussi à tenir les délais prescrits.
    Merci enfin, bien sûr, à la Région wallonne et à la CWB, sans lesquelles rien n’aurait été possible financièrement.
    En conclusion, j’ajouterai que ces travaux marquent une étape presque finale dans la rénovation énergétique des bâtiments communaux, entamée il y a maintenant déjà 4 ans, et qui démontre que, même avec une situation financière très difficile comme Havelange a pu la connaître, il est possible de mener une politique volontariste dans ce domaine. Le tout, c‘est bien de le vouloir !
    Je vous remercie de votre attention.

 

Share This