Constats et enjeux

L’activité sportive joue un rôle fondamental en matière de promotion de la santé, elle permet aussi es rencontres entre habitants et renforce ainsi le lien social au sein de nos villages. Lieu de rencontre, école de vie, apprentissage de la diversité, de la différence, de l’esprit d’équipe, de l’effort collectif, le sport a bien des vertus. Il revient aux pouvoir publics et, en priorité aux communes, de rendre le sport accessible à tous et de permettre de l’exercer dans les meilleures conditions possibles.

Au cours de la législature 2012-2018, la rénovation des installations du club de football de Miécret s’est concrétisée tandis que les deux autres clubs – Méan et Havelange – se sont vu accorder une aide exceptionnelle. En 2017, le Hall omnisports a fêté ses vingt ans. D’année en année, son taux d’occupation reste important (les plages horaires libres sont très rares), ce qui témoigne de l’attractivité d’un outil remarquablement entretenu.

La vie sportive repose presque exclusivement sur le travail des bénévoles dont l’investissement mérite d’être salué et soutenu.

Propositions

• Promouvoir le sport comme facteur d’amélioration et de respect de la bonne santé ;
• Poursuivre la politique d’amélioration des infrastructures existantes ;
• Accompagner et soutenir le rapprochement entrepris entre les clubs de football – déjà de mise au niveau des jeunes – si ceux-ci souhaitent s’engager en ce sens ;
• Veiller à garder un équilibre entre sport plaisir et sport de compétition et développer un esprit « fair-play » ;
• Promouvoir l’accès de tous aux infrastructures sportives publiques (en salle et en plein air) ;
• Réaliser une plaquette reprenant l’ensemble de l’offre sportive qui sera distribuée à l’ensemble des citoyens ;
• Poursuivre l’aménagement sentiers, parcours pédestres et cyclistes pour tous les usagers non motorisés ;
• Développer des aménagements routiers pour faciliter et sécuriser la circulation des cycles, installer du mobilier urbain destiné à accueillir les cycles ;
• Poursuivre et amplifier la formation des écoliers à l’usage du cycle ;
• Étendre l’offre à toutes les tranches d’âge ;
• Développer l’accessibilité de la salle de fitness aux personnes plus âgées en proposant un accompagnement adapté ainsi qu’à des personnes devant suivre un programme de rééducation ;
• Promouvoir et soutenir des actions telles que « Je cours pour ma forme » ;
• Dégager une enveloppe budgétaire destinée à soutenir les clubs sur base d’appel à projets qui visent l’inclusion notamment de personnes à mobilité réduite.

Share This