12.1. Constats et enjeux

La culture contribue au bien être, à la qualité de vie de façon individuelle et collective. Grâce à elle, nous nous enrichissons des diversités et des différences. Elle questionne et nous propose de décoder la société dans laquelle nous vivons. Elle permet ouverture à l’autre, appartenance, reconnaissance, épanouissement et liberté. Elle contribue largement au travail de mémoire. Ecolo soutient pleinement la culture en tant qu’élément fondateur de cohésion sociale et d’intégration dans la collectivité.

La commune de Havelange dispose d’une bibliothèque et d’un Centre culturel reconnu par la Fédération Wallonie-Bruxelles, qui effectuent de l’excellent travail qu’il convient de soutenir.

Le Centre culturel de Havelange (CCH) a fêté ses 10 ans avec brio il y a quelques années en mettant l’accent sur la diversité des activités et leur délocalisation. Il a entamé depuis un an  un travail conséquent d’analyse du territoire en vue de sa reconnaissance dans le cadre du nouveau décret culture. Le CCH comporte aussi deux beaux outils de participation citoyenne : Le conseil culturel  travaille à la programmation des activités tout en apportant un soutien bénévole important lors des évènements culturels. Le Conseil d’orientation culturel (COC) définit les grandes orientations programmatiques, assure le pilotage et l’évaluation

Le Foyer des jeunes de Havelange joue aussi un rôle culturel de qualité en organisant des cours de musique, de chant, des ateliers théâtre pour jeunes et … moins jeunes !

Dans le cadre de l’opération de développement rural, un REPAIR CAFE a été mis sur pied il y a quelques années. Des réparations réalisées par des bénévoles permettent de donner une seconde vie à des équipements divers et variés, au cours d’un samedi après-midi dédié aussi à la rencontre et la convivialité. Quelle belle initiative !

Une nouvelle salle rurale polyvalente située à proximité de l’administration communale verra le jour en 2019. Elle présente l’avantage d’être accessible aux personnes à mobilité réduite. Cette salle sera notamment destinée à des activités culturelles mais nous soutenons l’idée qu’elle soit au maximum utilisée par les associations qui en auraient besoin, ainsi qu’au plus grand nombre des citoyens havelangeois pour des occupations respectant le voisinage.

Ecolo souhaite aussi promouvoir le dialogue entre la culture locale et d’autres cultures.

Développer et mettre en œuvre une politique culturelle vivante au niveau communal implique que l’on effectue des choix en fonction d’une façon de concevoir notre vie en société. A travers son action, la commune doit stimuler l’animation culturelle en favorisant la collaboration entre associations et promouvoir les activités culturelles.

Une plateforme se qualifiant de « réseau court de solidarité à profit socio-culturel » s’est mise en place récemment. « Droûve tès-ouyes » regroupe notamment le Centre culturel de Havelange, la bibliothèque Papyrus, le CPAS, le FDJ ainsi que de nombreux acteurs sociaux (le Foyer de l’Aubépine, la maison médicale Médici)… et est ouvert à d’autres intervenants. Leur objectif est de mieux se connaître et de mutualiser leurs ressources intellectuelles et matérielles. Cette initiative mérite d’être soutenue.

La commune est le premier point de contact des citoyens avec l’autorité publique et le politique. C’est donc au niveau local que les habitants sont les mieux placés pour partir à la reconquête de leur démocratie. Ecolo veut promouvoir une démocratie qui en revient à ses principes de base, en dialogue avec ses citoyens.

La participation des citoyens, parce qu’elle contribue à l’émancipation des individus, fait partie intégrante du projet ECOLO. Elle est surtout le meilleur moyen pour garantir la recherche de l’intérêt collectif avant les intérêts particuliers et la gestion la plus efficace et la plus juste du bien commun au bénéfice de toutes et de tous.

Pour nous, il est nécessaire d’améliorer l’information et la participation des citoyens mais aussi de garantir la bonne gouvernance et le fonctionnement harmonieux et efficace de l’administration pour répondre au mieux aux besoins de la population.

12.2. Propositions

A. Centre culturel

• Soutenir la dynamique culturelle décentralisée (notamment entamée par le Centre Culturel (celui-ci étant une structure plus qu’un lieu, chargé de faire vivre culturellement toute l’entité) ;
• Permettre au Centre culturel d’assurer ses missions en soutenant le projet déposé dans le cadre du nouveau décret (participation financière et logistique) ;
Mettre les moyens nécessaires pour assurer l’occupation par des publics variés de la future maison polyvalente d’Havelange.

B. Services communaux

Promouvoir l’utilisation optimale de la bibliothèque et de la médiathèque et insister sur la participation des écoles ;
• Soutenir et promouvoir la visibilité de la création artisanale et artistique locale (expositions, circuit découverte, théâtre wallon…) ainsi que les actions multiculturelles (ateliers de cuisine du monde) et collectives (cours de musique collectif pour enfants de 5 à 12 ans) ;
• Développer des outils d’affichage et de communication dans les espaces publics pour les activités et événements locaux dans le centre ainsi qu’aux entrées et sorties de la commune ;
• Développer les réseaux sociaux pour faciliter l’information et la participation citoyenne ;
• Poursuivre la présentation des services communaux et les articles du collège réalisés au cours de ce mandat. Réaliser un document détaillé présentant les services communaux et indiquant les membres du personnel en charge des différentes fonctions ou missions.

C. Vie associative

• Apporter un soutien aux associations en mettant la maison rurale polyvalente à leur disposition à des tarifs démocratiques ;
• Poursuivre l’effort d’insonorisation des salles de villages de manière à les rendre conviviales ;
• Favoriser le partage d’expériences mettant en valeur des initiatives locales ; par exemple, par des locations à tarif démocratique lors de réunions, formations, rencontres ayant un lien avec le village ;
• Soutenir les comités de villages en vue de redynamiser le contact entre les habitants et de favoriser l’accueil des nouveaux venus ;
• Recréer des espaces publics dans les villages,sur base de ce qui est en cours à Maffe et de ce qui a été réalisé à Miécret (bancs publics) ;
• Faire connaitre le matériel existant destiné aux festivités (tonnelles de la commune et du GAL) et poursuivre le support technique au montage avec l’aide des organisateurs ;
• Créer un conseil consultatif composé de membres des différents comités de la commune ;
• Mettre à disposition des associations, des gobelets réutilisables pour l’organisation de leurs événements.

D. Participation – information

• Favoriser l’usage du droit d’interpellation en invitant les citoyens à des réunions publiques ;
• Poursuivre la publication de l’ordre du jour et des procès-verbaux du Conseil Communal sur le site de la commune et les rétroactes et décisions dans le bulletin communal ;
• Développer des moments de rencontres et de consultations entre mandataires et citoyens ;
Ex : séances de consultation et d’échanges entre les citoyens et les élus, avant les séances du Conseil communal, pour échanger au sujet de l’actualité et de la vie de la commune
• Ouvrir l’accès à la culture pour chacun, favoriser la participation aux manifestations culturelles ;
• Poursuivre et développer l’interactivité du site internet communal ;
• Soutenir la création de différents groupes interactifs communaux sur les réseaux sociaux ;
• Utiliser les réseaux sociaux comme un moyen de communication et de dialogue avec le citoyen (ex : publication du conseil communal en streaming, …) ;
• Assurer un contrôle démocratique et la transparence des décisions des instances communales et para-communales (intercommunales, etc.) ;
• Organiser des panels citoyens ;
• Créer un droit d’Initiative Citoyenne Communale. Ces initiatives permettent d’obtenir du Conseil communal qu’il délibère et vote sur un texte précis proposé par des citoyens.

Share This