Réuni ce lundi 6 février, le Conseil communal de Havelange a approuvé à l’unanimité la proposition de la majorité AE-ECOLO d’adhérer à la Convention des Maires pour le Climat et l’Énergie. La commune condruzienne rejoint ainsi près de 7 000 collectivités locales et régionales qui s’engagent à atténuer le changement climatique et à s’y adapter. En se fixant l’objectif de réduire de 40% les émissions de CO2 d’ici 2030, elle apporte ainsi sa contribution à la sauvegarde de la planète et de la santé de ses habitants.

Depuis 4 ans, la commune de Havelange a pris, sous l’impulsion d’ECOLO, une série de mesures pour réduire la consommation énergétique : dans les écoles et à la Maison communales, remplacement des luminaires par des dispositifs permettant de réduire la consommation de plus de 50%, même action prévue au CPAS, rénovation énergétique des bâtiments de l’accueil extrascolaire et de l’école gardienne de Méan, prochaine rénovation de l’école de Maffe, remplacement en cours de l’éclairage au Hall omnisports, participation au projet « Ecole Zéro Watt » à Maffe et à Flostoy, etc.

Pour mettre en œuvre les engagements prévus par la Convention des Maires, la commune de Havelange bénéficiera du soutien du Bureau économique de la Province (BEP) dans le cadre de la campagne POLLEC (Politique Locale Énergie Climat) lancée par la Wallonie. Ce soutien portera notamment sur la réalisation d’un inventaire des émissions de gaz à effet de serre de la commune et d’estimation de son potentiel en énergies renouvelables. Une seconde partie de l’étude déterminera un plan d’actions et les mesures concrètes qui pourront être mises en œuvre pour la réalisation des objectifs.

« L’objectif de la campagne POLLEC est, certes, ambitieux, mais il rejoint totalement la préoccupation constante de notre majorité, visant la réduction maximale de la consommation énergétique sur le territoire communal. C’est un enjeu autant écologique que budgétaire. En participant à la campagne, nous allons pouvoir impliquer non seulement les services communaux mais aussi les citoyens. Enfin, il est très positif de voir que l’ensemble des conseillers, majorité comme opposition, ont pu se rejoindre sur cet objectif ambitieux », indique Marc Libert, Premier échevin en charge de l’Énergie et l’Environnement.

Share This